Rencontre avec Richard Stallman

Fondateur des Logiciels Libres

Richard Stallman : C’était dans les années 70, je travalillais au laboratoire d’intelligence artificielle au MIT (Massachusetts lnstitute of Technology). Nous venions d’acquérir une nouvelle imprimante, mais elle fonctionnait très mal. Chaque membre du labo avait une idée des modifications à faire mais nous ne pouvions les réaliser car la structure interne du programme était inaccessible. A force de démarches auprès des constructeurs, j’ai seulement réussi à gagner une réputation de pirate anarchiste... alors que mon intention était simplement d’offrir à mes amis et au reste du monde informatique des outils plus performants. J’ai compris à ce moment que quelque chose ne fonctionnait pas dans le régime propriétaire.

Sciences et Avenir : Les logiciels libres sont-ils une menace pour Microsoft ?

Richard Stallman : Nous ne voulons être une menace pour personne. Nos logiciels sont le fruit de notre travail, de notre plaisir, de notre solidarité, ce qui les rend les plus performants sur beaucoup de points. Mais notre démarche est tout sauf commerciale, elle s’y oppose directement. Nous ne pouvons donc être une menace. Si nos produits et notre philosophie plaisent alors ça confirme qu’ils sont utiles et necessaires. (les utilisateurs de logiciels libres à travers le monde sont estimés entre 10 et 12 millions de personnes).

Sciences et Avenir : Que Pensez des logiciels libres Microsoft ?

Richard Stallman : Microsoft ? Il ne pense rien.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?