Accueil > 1- Blog-Notes > Ailleurs > Vacances > Palais de Crete Centrale

Palais de Crete Centrale

dimanche 9 juillet 2006, par Olivier Duquesne aka DaffyDuke

A la gare routière d’Iraklion, j’apprends comment aller à Lasithi. C’est pas gagné. En gros, il n’y passe qu’un seul bus par jour donc faut dormir là bas, sauf demain, à condition de prendre le bus à 7h40 du matin , à Iraklion. Ouai mais, il y a pas de bus si tôt depuis Hersonisos, pis ça fait chier de rater le petit dej’, pis le soir ça fait rentrer à perpet’, pis le bus va encore assez loin apparemment. Bref, le mieux, pour y aller c’est un tour operator (c’est aussi indispensable pour aller aux grottes d’Imbros) ou une bagnole.

Si je veux aller à Phastos, c’est possible mais depuis l’autre garde routière en suivant les panneaux bleux.

Bref, je choisis cette solution mais comme je voyais pas de quels panneaux le type parlait, j’ai un peu galéré. A 11h30, je monte dans le bus vers Gortyne. Arrivé à 12h40 pour visiter les ruines d’un palais minoyen. C’est un peu une arnaque tout de même, même à 3 € l’entrée. Globalement, on ne voit que la moitié du site, le reste est fermé pour travaux. Il n’y a pas de panneaux explicatifs ni de guide, à moins d’acheter un bouquin à l’entrée. Ceci dit, la Basilique Agios Titos est superbe ! L’amphithéatre romain vaut très largement le détour, l’Odéon est impressionnant. Et les lois de Gortyne sont drôlement bien conservées. Ce texte régissant toute la vie de l’époque, j’ai acheté le bouquin pour mieux comprendre cette civilisation disparue.

13h30, je chope le bus vers Phaestos. Bon. Certes les deux palais sont en ruine mais au moins, ils n’ont pas été reconstitués comme Knossos. Tout cela a probablement été détruit par un raz-de-marée en 1450 avant JC. Ceci dit, le Grand Escalier est vraiment énorme, tout comme les Ateliers très bien protégés où l’on peu encore bien voir quels étaient les matériaux de construction à l’époque. C’est bien sûr ici qu’a été découvert l’étrange et mythique disque de Phaestos, exposé à Iraklion.
A noter, petit truc. L’entrée à Phaestos coute 4 € (ouvert jusque 17h). L’entrée à l’Agia Triada, un autre palais pas très loin coûte 3 € (ferme à 16h30) . Mais on peut acheter un pass à 6 € pour les dux sites. Problème, aucun bus ne va à Agia Triada, et à pied, je n’aurai pas assez de temps ou de courage pour y aller ....

Marrant à 14h50, je monte dans le bus retour vers Hiraklion qui est le même que celui qui m’avait amené à Gortyne tout à l’heure. Et je découvre le plan CB des bus. Ca déconne, ca se fout de la gueule des copains, mais ça communique aussi les infos traffic. Sympa.

Un truc à visiter plus tard en voiture, les 9 éoliennes pas loin de Gortyne, je me demande si ça produit assez d’énergie, ça a pa l’air de tourner vite. L’après-midi est un peu perdue dans Iraklion, tous les musées sont fermées, toutes les boutiques sont fermées, il est trop tard ...

OK, pas la peine de rester là plus longtemps, à 17h je prends le bus retour. Marrant dans le bus ce couple asiatique à la fille hyper amoureuse et le mec qui n’en a rien à foutre et s’endort.

Tiens c’est pas la même ligne que d’habitude. Cette fois on passe par la plage de Gouves. Waaaah ! Il faut que j’y aille. Il y a des rouleaux dans la mer, plein plein de monde, du volley-ball, du foot, de la planche à voile.

Ce soir je découvre à l’hôtel que je ne suis plus le seul francophone. J’ai entendu parler français : "Ben si y’a que ça à manger, quelle merde, on va pas se marrer". Hum. Non, décidément, je ne vais pas parler français ici ... Du coup j’ai découvert que la serveuse parlait français quand elle leur a demandé "Vous voulez quelqe chose ?" et qu’ils ont répondu "Oui du risotto, y’en a plus et y’a que ça de bon". J’ai fait peur à un piti russe qui arrivait pas à couper sa viande. J’ai voulu l’aider mais comme il a pas tout compris à mes gestes et à mon anglais (non, je ne parle pas russe) il a sûrement eu peur que j’y pique. Bah ....

Ce soir, il y a un truc fun dans une bijouterie d’Hersonisos. Il y a des petits fours et une coupe de champagne offert à tous les passants, et des flics autour pour éviter que ça ne dégénère.

Je regarde de loin un peu le match Pays-Bas/Portugal au Japapa et au Von Dutch. Il n’y a pas personne. Allez, soirée loose, un gros paquet de chips de 500g et une vodka Ice machin (tiens c’est pas mauvais cte merde) et dodo. Ptouh ! 5 € tout de même.

Jour précédent Photos Jour suivant

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?