Accueil > 1- Blog-Notes > Ailleurs > Musiques > Spleen, Hushpuppies, Calexico

Spleen, Hushpuppies, Calexico

lundi 3 avril 2006, par Olivier Duquesne aka DaffyDuke

Allez, rapidement, une bafouille sur les derniers artistes vus au Grand Mix.

Spleen

Un type grandiose avec une animation et une richesse sur scène des plus enivrentes. Malheureusement, j’ai beaucoup moins accroché à ses invités. Peut-être à cause de ceux qui m’ont traumatisé à demander à la pression du Coca Grenadine. Touchant, un petit groupe qui s’est éclaté, qui a vraiment pris beucoup de plaisir. Fallait y être pour comprendre. Grand moment de bar, cette fille au t-shirt AC/DC, “je veux la bière la plus forte que vous ayiez !”. Euh, bah vla une Queue de Charrue Blonde. C’est ta 10e au moins non ? Elle finira sur scène a hurler dans le micro comme une tarée. Jusqu’au petit boeuf de fin, intime, que tous nous aurons offert au backstage de la rampe. Grandiose.

Hushpuppies

Je peux pas parler des OSNI, je ne les ai pas vus, à peine entendu. J’ai préféré abonner les futurs membres du cercle privé du Grand Mix. Tant pis, de toute façon je les ai déjà vu trente cinq fois avant chz eux et ailleurs. On remarque tout de suite la moyenne d’âge à peine puberre de la clientelle ce soir. Et oui, Hushpuppies, ce sont les derniers chouchou de cette radio aseptisé broyeuse de notre merveilleuse FIP, j’ai nommé Le Mouv’ . Bon, une espèce de pop faiblarde, un Cali à peine plus énervé, le biactol coule à flot, une tentative de slam de 15 secondes pendant le rappel. Pas convaincant.

Calexico

Révélation. De ma billeterie, après avoir zénifié ma Juju toute tendue, j’ai vu EVZ. Si si, EVZ est venu à un concert. Ouah ! La dernière fois que je l’avais vu c’était pour Ozark Henry dans une petite salle de Marcq-en-Baroeul. Bon. Que dire. Mitigé. On a limite de la folk idéale en cette soirée dominicale, ca fini pas trop tard, on pourra continuer sur les épisodes NYPDjesaispasquoi sur TF1. En même temps, les sonorités à la Diego de la Vega nous remuent le popotin. C’est plutôt agréable. Mais filons au cathering ...

Répondre à cet article