L’Imp’Rock Scénette (RT @_daffyduke_)
Logiciel libre, rock’n roll et biochimie ...

Accueil > 1- Blog-Notes > Ailleurs > Lis tes râtures > Réflexions, Citations & Pensés

Réflexions, Citations & Pensés

mardi 24 janvier 2006, par Olivier Duquesne aka DaffyDuke

Les phrases en exergue, c’est vachement chié,
On peut y foutre n’importe quoi,
Les gens comprennent que dalle,
Mais comme ils veulent pas passer pour des cons,
Ils disent putain çà va loin,
Ca doit pas être de la merde dis-donc.
Gottlib

Avant de lire ce que contient ceci
Sache qu’on fait de la critique quand on ne peut pas faire de l’art,
De même qu’on se fait mouchard
Quand on ne peut pas être soldat
 ?

La critique est aisée
Mais le lard est difficile
Gottlib

Ouvre grandes les fenêtres
Pour un autre monde à naître
Qu’il faudra bien inventer
Jean Ferrat

L’égoïsmes
et la haine
ont seuls
une patrie ;
la fraternité
n’en a pas.
Lamartine

"Voilà ma mère qui voyage.
Les mères sont toujours en voyage,
Elles voyagent d’une chemise de leur fils
à une autre chemise,
d’un bouton de veste
à un autre bouton."
 ?

"Un fils ne voit pas sa mère,
avec les yeux de tout le monde,
il en est même souvent
le seul à voir sa beauté."
 ?

J’ai fini de vivre et de mourir
L’un avec l’autre,
Colombe cruellement...
Quelle nuit porte ce jour splendide,
Les gens sont oiseaux d’égarement !
Le monde est le chemin
D’aimer
Comme de mourir
Il faudra vivre encore,
Même dans les jours noirs
Au-delà des larmes et du sang...
Vivre, voisin, sur une seule terre
Il faudra bien aimer
Comme encore jamais
Et ce jour là sera ma patrie
Semblable à l’enfant retrouvé
Parmi les ruines abandonnées,
Marchons pour la paix !
Aragon - Attention, la source n’est pas certifiée - merci à Daniel Arnaulx pour m’avoir amené à vérifier

[La caméra] tue la mort à jamais
Jacques Duquesne

La bouche sert à deux choses :
L’alimentation et..... la sexualité
Sigmund Freund

Celui qui ne sait pas se contenter de peu
Ne sera jamais content de rien
Bruno Masure

Je lis pour le plaisir de lire
Non pour le plaisir d’avoir lu
François Berte

A partir du moment où un auteur a du talent
J’estime que tout lui est permis
Émile Zola

Il n’y a pas de mauvais livres
Mais seulement de mauvais lecteurs
Audrey Skrzypczak

Si le rire est le propre de l’homme
Alors je suis son gant de toilette
Smain

Il n’y a pas d’autre forme de mort
Que l’absence d’amour
Boris Vian

[Il faut] élargir le champs du possible
A partir de la vérification du faisable
Michel Rocard

Les Césars,
C’est la fête du parapluie dans le cul
Anémone

A la Sainte Achille
J’ai l’estomac dans les talons.
Bruno Masure

[Michel Blanc], quand il était jeune,
Il avait l’air vieux,
Maintenant qu’il est vieux,
Il a toujours l’air jeune
Anne Roumanoff

La femme infidèle a des remords,
La femme fidèle a des regrets
Bruno Masure

Le Grimm ne paie pas

Le Gars ’Gh est formidable
et il fait rire tout le monde

Ne fais pas aux truies

Ce que tu ne voudrai qu’on te fit...

Là où y’a de la hyène
Y’a pas d’plaisir

Père y colle au zoo ce porc Jerzy

Ne laissez pas les enfants jouer avec la portière !

God Save the Couenne

Je ne groin que ce que je voin

Gotlib

Il est étonnant que [Bruel] puisse faire une si grande carrière
Avec aussi peu de talent
Thierry Céchant

Dieu a créé les hommes
Et les a rendus égaux....
Les uns plus que d’autres
Coluche

Françoise Hardi voit que
Jacques Dutronc ne la voit pas...
Thierry Céchant

Plus grande est la foule
Plus aveugle est mon cœur
Bruno Masure

Vous vous êtes mis à deux pour faire un imbécile,
Vous ne voudriez tout de même pas que tout seul,
J’en fasse un ingénieur
 ?

A la Sainte Emma
Souvent, le beau varie
Bruno Masure

Les États-Unis sont directement passés de la barbarie
A la décadence
Sans passer par la civilisation
Albert Einstein

Oublier l’histoire,
C’est se condamner à la revivre un jour
 ?

Un français qui n’est gai
est un homme hors de son élément
Tu es con, tu es nain,
Mais tu n’es pas forcément un petit con

Boire un coup c’est bien,
Tirer un coup c’est mieux

Si la femme était bonne,
Dieu en aurait une

Le Penseur

Mourir, ce n’est rien.
Commence donc par vivre.
C’est moins drôle et c’est plus long
Albert Camus

It’s nice to be important
But it’s more important to be nice
Kurt Cobain

Enlevez les hommes et tout est bien
Enlevez les hommes et tout n’est rien...
 ?

La cuite au prochain numéro
Gottlib

Le fascisme c’est avec vaseline
Le nazisme c’est à sec
Doc Gineco

Pipe à la saint valentin
Enfant à la saint glinglin
Dominique Bel

D’autres citations débiles dans le Guide du CLXien pervers

Voir en ligne : http://daffyduke.lautre.net/littera...

2 Messages

  • Réflexions, Citations & Pensés Le 26 février 2016 à 12:47, par Sheo

    Concernant le texte d’Aragon, le texte est paru dans l’Humanité le 21Juin 1982 et a été donné à certaines personnes sous forme de lithographie (dont j’ai hérité)
    Voici le texte (une petite erreur sur le premier vers :) ) :

    J’ai fini de rire et de mourir
    L’un avec l’autre, colombe cruellement...
    Quelle nuit porte ce jour splendide,
    Les gens sont oiseaux d’égarement !
    Le monde est le chemin
    D’aimer
    Comme de mourir
    Il faudra vivre encore,
    Même dans les jours noirs
    Au-delà des larmes et du sang...
    Vivre, voisin, sur une seule terre
    Il faudra bien aimer
    Comme encore jamais
    Et ce jour là sera ma patrie
    Semblable à l’enfant retrouvé
    Parmi les ruines abandonnées,
    Marchons pour la paix !
    Aragon

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP Theme by The Masterplan