Accueil > 1- Blog-Notes > A la maison > En vrac, tout ce que j’aurai dû écrire si j’en avais pris le temps

En vrac, tout ce que j’aurai dû écrire si j’en avais pris le temps

jeudi 8 février 2007, par Olivier Duquesne aka DaffyDuke

Au cinoche

Bon maintenant je poste mes critiques sur Allociné.
J’ai revu avec plaisir l’hilarante comédie Little Miss Sunshine, j’ai été impressionné par Babel, j’ai adoré The Fountain, quoique la scène du décès d’Izzi dans son lit d’hôpital m’a été assez insoutenable, elle m’a rappelé trop de scènes que je n’arrive pas à oublier. C’est probablement aussi pour çà que j’ai ensuite suivi les conseils de Bud l’année dernière, de Roberta plus récemment. Cette fois ça y’est, j’ai mon rendez-vous avec un toubib. On verra bien. On en a encore parlé cette semaine, oui, c’est probablement une bonne chose et tant pis si je prétends dire le contraire. Pour rester dans le sujet, j’ai trouvé très très moyen L’illusioniste.

Les concerts

C’est plus fort que moi, faut que je bouge. Alors, qu’est-ce que j’ai vu récemment ? J’ai raté The Clercks vu que j’étais aux cartes à un euro au Grand Mix. Y’a fallu rassurer Martine, c’est malin, faut pas avoir peur comme çà de rentrer. J’ai adoré The Sunshine Underground. Par contre je me suis ennuyé sur The Automators. La fatigue probablement. Ce soir là j’avais demandé à me faire covoituré pour éviter de conduire, ça a pas marché. Heureusement les routiers sont sympa, quand je me retrouver au milieu de la chaussé assoupi sur le volant, ils me faisaient des putains d’appels de phare et de klaxon et tout le bordel, 3 ou 4 fois je sais plus, bref je suis bien rentré tout de même. Ca devait être chouette, j’ai écouté l’album plus tard, j’aime vraiment. C’était aussi le vernissage de l’expo d’Izo sur Sharko. Très très joli, quel talent il a le bougre !

Quelques jours plus tard, y’avait Dos De Mayo. Particulièrement original, j’ai du mal à dire si j’ai aimé ou pas. En tout cas, c’est étrange et ça marche bien. Quant à I’m From Barcelona juste après, de la grande chanson bisounours de fête. Ce soir là, Cesco est parti chercher son matos pour mixer au Grand Mix après, on a mangé avec Gomm au cathering, une grosse teuf jusque 4h30 passée, arrosée à la vodka et autres bières ....

Plus près de nous, je peux pas juger Rodeo Massacre vu que k’étais à la billeterie. Mais Bikini Machine, je peux, c’était chiant. Ah que je regrette leur prestation il y a 4 ans au Festival Un Printemps en Hiver à Lens ! Pour suivre, DJ Champion, le canadien. Vraiment original ce chef d’orchestre aux commande d’un ordinateur portable pour diriger les 6 ou 7 guitares je sais plus, mais des titres un chouillat trop long peut-être.

Les amis

Lille 3000 c’est fini. On en aura un peu profité, tout juste de quoi amortir le Pass je crois. Maintenant c’est au tour de Valenciennes de s’y mettre. La soirée Lille dans le Noir était tout simplement extraordinaire, merci du tuyau Blacky, merci FH de l’avoir rappelé au dernier moment !

Quelques sorties resto, bar, crémaillères, heureusement qu’ils sont là. C’est pas avec les multiples nouvelles à la con que le moral se montre. Pas la peine de trop détailler ici. Bon courage Matt’ ! Chui de tout coeur avec Bud. Allez Flo ça va repartir. Félicitation Stéph’ pour ce retour, mais .... Chouette c’est bientôt la crémaillère de Neige, pis ptêt aussi celle de Toff ou de Stéphan. Je dois bien l’avouer j’ai été très touché par la délicate attention de Bellegaf, des semaines après, pour mieux vivre mon après-cambriolage. Special Big Up à Monsieur Costaud, revient nous avec des genoux de compét’.

Samedi, don du sang ? Bof ...

Quoi d’autre ?

Bah rien de spécial. Ah si, on est à fond pour les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre , CLX va participer à la journée contre le Nucléaire, je soutiens comme je peux les trucs culturels autour des manifs contre cet enfoiré de Le Peine bientôt à Lille, mais on doit aussi former une équipe de Padawan pour L’Autre Net, former un apéro SPIP à Lille, organiser l’Assemblée Générale de CLX, aller faire de la hotline informatique dans la famille.

Et moi ? Je sais pas. Je m’en tamponne, pas important. A la télé hier un type parlait dans le micro au sujet de la façon dont les gens vivait la perte d’un être cher. Phase d’étonnement, puis c’est le suicide ou la vie. Je suis pas sûr d’avoir choisi.

1 Message

Répondre à cet article